Mort subite du nourrisson : la prévention

 

Plusieurs centaines de bébés sont encore chaque année victimes de la mort subite du nourrisson. Même si certains cas restent inexpliqués, il existe des moyens de prévention efficaces et indispensables pour votre bébé. Ce sont ces conseils qui ont permis de diminuer fortement le risque de mort subite du nourrisson ces dernières années. Le Nanny contrôle la respiration de votre bébé et vous prévient en cas de problème mais il ne se substitue aucunement à ses recommandations.

Le Nanny est complémentaire et vous permettra de dormir sereinement et de pouvoir intervenir à temps si nécessaire.

COUCHER BEBE SUR LE DOS  : 

Nanny moniteur respiratoire bébé prevention mort subite du nourrisson Cette position est à adopter jusqu’à 1 an ; sur le dos, le visage de bébé reste dégagé et il n’a ainsi aucune gêne pour respirer. Sur le ventre, bébé peut manquer d’air si son visage est contre le matelas ; sur le côté, bébé peut basculer très vite sur le ventre…  

Les coliques du nourrisson peuvent amener certains parents à coucher bébé sur le ventre or cette position ne doit être adoptée que sur avis médical ; consultez votre pédiatre pour qu’il vous conseille sur les gestes à faire pour apaiser votre bébé (massages…) parfois il suffit de l'endormir dans les bras puis de les recoucher doucement... C'est uniquement lorsque bébé est éveillé que vous pouvez  le mettre de courts instants sur le ventre pour jouer avec lui. 

Lorsque bébé grandit et qu’il se retourne seul dans son lit, vous pourrez alors le laisser choisir librement ses positions de sommeil. 

LE LIT DE BEBE : 

Les études réalisées pour la prévention contre la Mort Subite du Nourrisson préconise :

  • Un lit rigide à barreaux avec un matelas ferme aux dimensions exactes du lit 
  •  Pas d’oreiller ou de coussin, ni de couvertures : bébé risquerait de glisser sous la couverture ou d’enfouir son nez dans le coussin.Adoptez la gigoteuse ! Idéale jusqu’au 1 an de bébé, il en existe pour toutes les saisons, tous les budgets et de toute les couleurs ! De plus la gigoteuse donne à bébé un sentiment de sécurité qui est en fait bien réel ! Pensez à vérifier le TOG de la gigoteuse que vous achetez et à adapter les vêtements de bébé en conséquence. 
  • Pas de tour de lit bébé : les parents sont toujours tentés de mettre un tour de lit bébé pour qu'il ne se coince pas les jambes ou les bras dans les barreaux mais les tours de lit classiques ne laissent pas passer l'air et présentent ainsi 2 risques : risque d'hyperthermie avec un tour de lit classique car l'air ne circule pas dans le lit, la chaleur peut s'y "emmagasiner" + risque d'étouffement si bébé met son visage contre le tour de lit (manque d'air). 
  • Evitez les peluches dans le lit de bébé 

Attention : pour l’utilisation des lits parapluies,  ne rajoutez pas de matelas supplémentaire il n’est pas adapté et bébé risque de se retrouver coincé entre le matelas et la paroi du lit. Le lit parapluie ne doit être utilisé qu’occasionnellement.

 

LA CHAMBRE DE BEBE : 

  • Aérer quotidiennement la chambre de bébé (et le reste de votre maison) au moins 10 minutes.
  • La température de sa chambre doit se situer entre 18° et 20° (idéalement à 18°), il ne faut surtout pas la surchauffer. Adaptez la gigoteuse à la saison : plus épaisse en hiver et fine en été.
  • Ne pas couvrir excessivement bébé surtout lors de grosses chaleurs ou dans une voiture chauffée et pensez à le découvrir en cas de fièvre ! Vérifiez bien le TOG de sa gigoteuse, à adapter selon la chaleur de la chambre et les habits de bébé pour éviter le risque d'hyperthermie (surchauffe) car, contrairement à un adulte, un bébé ne régule pas bien sa température. 
  • Attention au cododo ! Tentant pour les parents surtout pendant l’allaitement, le cododo représente un fort risque pour bébé qui peut se retrouver enfoui sous vos couvertures. Replacez bien bébé dans son lit après chaque tétée ou utilisez un berceau de cododo !
  • Oui à la sucette ! C'est assez surprenant mais des recherches des facteurs de prévention de le mort subite du nourrisson ont mis en avant que la sucette agit dans la prévention de la mort subite du nourrisson : un bébé qui a une sucette serait donc moins exposé au risque de mort subite du nourisson, les chercheurs avancent plusieurs raisons possibles, non encore validées : développement plus rapide des voix respiratoires de part la forme de la sucette et son appui sur le palais, bébé dormirait "moins profondément" avec le réflexe de sucion activé par la sucette (moins de risque qu'il "oublie de respirer"), d'autres pensent que la forme de la sucette permet de laisser passer l'air même si bébé colle son visage contre le matelas ou le tour de lit... pour l'instant, la cause n'est pas définie, mais le résultat est bien validé ! 
  • Oui à l'allaitementl'allaitement agit dans la prévention de la mort subite du nourrisson ; celà grâce aux anti-corps présents dans le lait maternel et aux réveils pour les tétées, plus fréquents qu'avec le biberon... 

 

LE TABAGISME et BEBE : 

  • Un environnement sans tabac est indispensable pour la santé de bébé ; les études ont montré que la nicotine augmente significativement le risque de Mort Subite du Nourrisson qu’il soit exposé in utero ou après la naissance…

Futures mamans : les informations à connaitre sur les effets du tabac pendant la grossesse.  

Besoin d’aide pour arrêter de fumer ? Trouvez les tabacologues près de chez vous.

 

AUTRES CONSEILS : 

  • Garder bébé en position verticale pendant 15 minutes après les tétées 
  • Respecter le rythme de vie de bébé ; un bébé qui manque de sommeil est plus fragile
  • Observez votre bébé : de fortes pleurs, le manque d'appétit, les rejets abondants ou de la fièvre sont des signes que quelque chose ne va pas, n'hésitez pas à consulter votre pédiatre.

 

Le Nanny, moniteur respiratoire pour nourrisson, est complémentaire aux conseils de prévention de la lutte contre la mort subite du nourrisson.

Le Nanny est homologué CE en tant que dispositif médical. Il est fabriqué en Europe par un spécialiste des systèmes d'alarme ce qui lui confère une fiabilité exceptionnelle

Le Nanny détecte les mouvements respiratoires de votre bébé et déclenche une alarme si la respiration de bébé est trop faible ou inexistante.

Suivez bien les instructions d’installation fournies avec la notice (installation très simple) et placez bien le tapis de détection du Nanny sur un plan dur, sous le matelas, à l’endroit où vous couchez bébé.

 

Que faire en cas de malaise de bébé ?

Le bruit de l’alarme du Nanny suffit parfois à faire réagir bébé qui serait en pause respiratoire (c’est pourquoi elle n’est pas déportée comme sur d’autres dispositifs) ; si vous remarquez que votre enfant fait des pauses respiratoires, consultez immédiatement votre pédiatre.

En cas de malaise, de difficulté respiratoire ou si bébé devient très pâle ou bleu il faut immédiatement stimuler bébé en le mettant à la verticale et en lui parlant ; attention ne le secouez pas !

Appelez immédiatement un médecin, les pompiers (le 18) ou le SAMU (le 15).

Si nécessaire, vous pouvez l’allonger sur vos genoux, sur le ventre et lui taper dans le dos.  Si vous avez été formé aux gestes de premier secours, administrez les en attendant les secours.